.et-fb-button-group.et-fb-button-group--save-changes .et-fb-button--quick-actions, .et-fb-button-group.et-fb-button-group--save-changes .et-fb-button--help { display: none !important; }
Le Hodh el Chargui1 est la région la plus isolée du sud-est mauritanien en raison de la distance qui la sépare de la capitale et des principaux centres économiques du pays. De plus, la population de la région fait face à des taux de pauvreté (12.7%) ; d’analphabétisme importants (51% de la population2) et de l’insécurité alimentaire la plus élevée du pays avec 12.7% de la population en situation de risque3. Cela est principalement dû à la faiblesse de leurs sources de revenus et 41.6% de la population active (47.3% pour les femmes et 39.2% pour les hommes4) sont en situation de précarité. Le taux officiel de chômage atteint 10,2% et est encore plus élevé pour les jeunes d’entre 15 et 24 ans, dont 15.6% était sans emploi en 2017 (21.2 % pour les jeunes femmes et 15.6% pour les jeunes hommes5)….
TDR