Depuis 2015, le BIT met en oeuvre des actions en Mauritanie visant à améliorer l’employabilité des jeunes vulnérables à travers des chantiers écoles. En ce moment le projet exécute le programme PECOBAT intitulé “Amélioration de l’employabilité des jeunes et des capacités des PME par le développement des sous-secteurs du BTP en matériaux locaux et de la formation professionnalisante dans les chantiers écoles de construction”. Ce programme a entamé des actions de formation sous forme de chantier école dans les willayas de Brakna, Gorgol et Guidimakha. Il a permis de lancer des actions pertinentes s’inscrivant dans la nouvelle Politique de l’Emploi et la nouvelle loi en cours de la formation professionnelle. Ce programme a suscité l’intérêt des nouveaux partenaires techniques et financiers.
Dans ce contexte, le BIT lance des activités pour l’extension de ce travail à des nouvelles zones d’intervention au niveau du camp de réfugié de Mbera en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR). Ces nouveaux projets viennent renforcer les projets en cours sur cette question et à favoriser la coordination et la promotion de synergies entre ses structures et programmes dans le souci de la cohérence et d’une utilisation efficace et efficiente de ressources. Une des actions prioritaires pour favoriser ce travail sera de réaliser des actions conjointes et des synergies au moment de la planification. Compte tenu de l’importance de ce travail, l’équipe du BIT a prévu un appui externe en vue de mieux délimiter les actions de coordination inter-projets….